La Chorale du Centre Pouchkine

 

La chorale du Centre Pouchkine, qui compte actuellement une quinzaine de membres, est née en 1997 du désir de certains de ses étudiants de prolonger les cours de russe par le chant. La passion aidant, ce qui était initialement une modeste réunion d’amateurs est devenu un ensemble doté d’un répertoire assez varié qui se produit régulièrement au sein du Centre Pouchkine ou dans diverses manifestations extérieures.

 

Allier la langue russe et le chant est un plaisir particulier dont son chef, François Grisvard, ex-professeur de russe ne saurait se passer.

 

Qui est intéressé par la pratique du chant choral en russe, peut prendre contact avec le Centre Pouchkine. La connaissance du solfège n’est pas indispensable. Le plaisir et la motivation sont les garanties de la qualité et du succès. Des transcriptions phonétiques sont fournies aux amateurs ne déchiffrant pas le cyrillique. En outre des séances de mise à niveau sont prévues pour que les nouveaux puissent intégrer plus facilement l'ensemble du répertoire.

 

Les pièces sont plutôt variées (populaire, classique, religieux, variété). Les compositeurs russes ont toujours su écrire pour le niveau amateur et il est possible de faire sonner Glinka, Dargomyjski et même Rachmaninov. Les arrangements sont à la portée des choristes sans pour autant céder à la facilité. La chorale bénéficie des précieux conseils d'Olga Zimovetz, professeur de chant, qui s'est elle-même produite en soliste dans le cadre des fêtes organisées par le Centre Pouchkine.

 

S'inscrivant dans le cadre d'un centre culturel, la chorale fait connaître par le biais du chant des poètes des XIX° et XX° siècles comme Pouchkine, Lermontov, Nekrassov ou Essenine. Elle se produit dans divers lieux et est invitée par des mairies, diverses associations, EHPAD, manifestations festives, parfois en tandem avec une autre chorale.

 

Parmi les moments forts de la vie de la chorale du centre Pouchkine, on peut retenir sa participation aux choeurs de l'orchestre de Saratov en 2000 (danses polovtsiennes du prince Igor), un concert à la Maison R. Schuman à Scy-Chazelles en 2012 dans le cadre de l’inauguration des statues des fondateurs de l’Europe, en présence du sculpteur géorgien Tseretelli. En 2014, nous avons animé une soirée russe à l'hôtel IBIS de Vandoeuvre, à l'invitation du Rotary Majorelle. En 2017 à l'invitation du comité des fêtes de la ville de St-Dié-des-Vosges, la chorale a donné - avec un vif succès - un concert au temple protestant dans le cadre de « l'été en grand ».

 

 

L'invitation du choeur « Studium » à trois reprises entre 2010 et 2015 (dans le cadre de tournées dans le Grand Est) a permis de nouer des relations avec des jeunes de St Pétersbourg grâce aux familles d'accueil. Le choeur a pu se produire notamment à l'église St Sébastien de Nancy, St Jacques de Lunéville et St Gengoult de Toul.

 

Comme pour toutes les chorales de France, l'arrivée du virus freine quelque peu les élans. Cependant, le nombre restreint (environ 15) de participants a permis de répéter en conformité avec les prescriptions sanitaires et espérer porter de nouveau la bonne parole et le plus vite. La fin 2020 oblige à répéter individuellement par le biais de zoom, ce qui n'est pas la panacée mais permet de garder le contact.